Côtéjob et la formation

Des dispositifs pour réussir votre parcours professionnel

  • Le compte personnel de formation (CPF)
  • Le congé individuel de formation (CIF)
  • La professionnalisation :
    • Le contrat de développement professionnel intérimaire (CDPI)
    • Le contrat d’insertion professionnel intérimaire (CIPI)
    • Le contrat de professionnalisation
    • La période de professionnalisation intérimaire

Le compte personnel de formation intérimaire

Depuis le 1er janvier 2015, le compte personnel de formation (CPF) remplace le droit individuel à la formation (DIF).
Ce compte est individuel, il va vous suivre tout au long de votre vie professionnelle et quel que soit votre statut.
Il sera alimenté automatiquement à partir de 2016 : 24h les 5 premières années et 12h les 3 années suivantes pour un salarié à temps plein (sinon au prorata des heures travaillées). Le compte est plafonné à 150 heures.

Un site dédié : www.moncompteformation.gouv.fr

Vous pouvez dès maintenant activer votre compte personnel de formation sur le site www.moncompteformation.gouv.fr. Les heures de DIF acquises jusqu’à présent ne sont pas perdues et sont à inscrire grâce à votre numéro de sécurité sociale. Elles peuvent être utilisées dans le cadre du CPF.

Le CPF peut être mobilisé pour :

  • Une formation qualifiante obligatoirement inscrite sur ce que l’on appelle les « listes » disponibles sur le site du CPF (les partenaires sociaux ont défini 3 listes, elles permettent d’identifier les formations éligibles avec le CPF. Elles répondent aux besoins du marché de l’emploi dans le bassin économique de votre région).
  • Une formation permettant d’améliorer votre employabilité et votre insertion professionnelle (dite « socle de compétences »),
  • Un accompagnement VAE qui vous permet de valider votre expérience professionnelle par le diplôme correspondant.

Vous accédez aux listes par votre compte sur le site www.moncompteformation.gouv.fr.

Les heures de DIF transférables

En avril 2015, le FAF.TT a communiqué par courrier une attestation aux salariés intérimaires ayant des heures de DIF à reporter sur leur compte personnel de formation. Ce courrier indique le nombre d’heures à reporter en fonction du nombre d’heures cumulées en intérim entre début 2012 et fin 2014 selon le barème suivant :

Nombre d’heures travaillées en intérim en 2012 + 2013 + 2014 Nombre d’heures de CPF acquises
Moins de 1800 heures 0 heure
Entre 1800 et 3599 heures 30 heures
Entre 3600 et 5399 heures 60 heures
Entre 5400 et 7199 heures 90 heures

Si vous n’avez pas reçu cette attestation ou que vous souhaitez la contester (des justificatifs du nombre d’heures travaillées en intérim vous seront demandés), nous vous invitons à envoyer un mail à mademandecpf@faftt.fr.

Pour vous accompagner

Vous pouvez vous rapprocher de votre agence qui pourra vous conseiller


Le Congé Individuel de Formation

Le congé individuel de formation vous permet de suivre, au cours de votre vie professionnelle et à titre individuel, la formation de votre choix pour :

  • Accéder à un niveau supérieur de qualification,
  • Vous perfectionner professionnellement,
  • Changer d’activité ou de profession,
  • Vous ouvrir plus largement à la culture et à la vie sociale.

Les conditions d’accès au CIF Intérimaire :

  • Respecter le délai : Vous devez déposer votre demande d’autorisation d’absence en cours de mission ou dans un délai maximum de 3 mois après votre dernier jour de mission.
  • l’ancienneté nécessaire : Vous devez totaliser 1 600 heures dans le travail temporaire au cours des 18 derniers mois, dont 600 heures dans l'entreprise de travail temporaire (ETT) qui signe votre autorisation d'absence.
  • Si vous avez déjà bénéficié d’un CIF
    Vous devez respecter un délai de franchise, délai pendant lequel vous ne pouvez pas faire de nouvelle demande. Il se calcule comme suit : délai de franchise (en mois) = durée du précédent CIF (en heures) / 12

    Il ne peut être inférieur à 6 mois et supérieur à 4 ans. Il court à partir du dernier jour de votre précédent CIF jusqu'à la date de démarrage de votre formation.

    Démarrer le CIF au plus tard dans les 12 mois après la remise de la demande d'autorisation d'absence.

    Si vous avez été victime d’une maladie professionnelle ou d’un accident du travail, ou si vous travaillez dans l’intérim depuis longtemps, vous pouvez bénéficier de conditions particulières.

La durée du financement : La durée maximale de prise en charge par le FAF.TT (le Fonds d’assurance formation du travail temporaire) est de 1 an pour les formations à temps complet et de 1 200 heures pour les formations à temps partiel (sur une période maximale de 24 mois). Pour les périodes non prises en charge, nous vous engageons à envisager d’autres sources de financement (Pôle Emploi, plan de formation de l’entreprise, Conseil régional,…).


Les dispositifs de la professionnalisation

Les dispositifs de la professionnalisation sont mis en oeuvre à l'initiative des entreprises de travail temporaire. Prenez contact avec votre interlocuteur au sein de votre agence.

Les dispositifs :

CDPI (Contrat de Développement Professionnel Intérimaire)

Dispositif propre au travail temporaire et à l'initiative des ETT (entreprises de travail temporaire) pour permettre à des intérimaires ayant au maximum un niveau IV (baccalauréat, brevet professionnel, …) et 450 heures d'ancienneté dans l'intérim d'accéder à un premier niveau de qualification (450 h sur 18 mois avant le démarrage de la formation). La durée de ce contrat est comprise entre 175 et 350 ou 450 heures. La formation a pour objectifs d’améliorer la qualification des salariés intérimaires et d’accroître leur capacité d’accès à des missions de travail temporaire plus qualifiées.

CIPI (Contrat d'Insertion Professionnelle Intérimaire)

Dispositif propre au travail temporaire et à l'initiative des ETT qui permet de faciliter l'insertion ou la réinsertion de personnes sans emploi et éloignées du marché du travail. Ce contrat permet de répondre aux besoins spécifiques d’une entreprise utilisatrice en construisant un parcours individualisé de formation. La durée de la formation est comprise entre 210 et 420 heures.

Contrat de professionnalisation

Dispositif de formation concernant les salariés intérimaires et permanents de 16 à 25 ans quel que soit le niveau initial, des demandeurs d’emploi de 26 ans et plus ou des bénéficiaires des minima sociaux. Ce contrat, est d'une durée de 6 à 24 mois en fonction du public et de la qualification visée, doit permettre d'obtenir une qualification professionnelle reconnue, de former des salariés aux métiers des entreprises. Ce dispositif est un contrat de formation en alternance, il associe de la formation pratique et théorique en centre de formation et de la pratique en entreprise.

Période de Professionnalisation

Dispositif de formation concernant les salariés intérimaires et permanents. D'une durée comprise entre 70h et 175 h, elle doit permettre d'obtenir une qualification professionnelle reconnue, favoriser le maintien et/ou l’évolution dans l’emploi, d’adapter les compétences. Les intérimaires et les permanents en CDD et CDI sont éligibles, il n’y a aucune obligation d’ancienneté dans l’entreprise ou dans la branche du travail temporaire.

Retour